Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/05/2012

Maraussan: réouverture du musée de la vigne et du vin

Lundi 30 avril avait lieu à Maraussan la réouverture du musée de la vigne et du vin ainsi que toute une série de manifestations en hommage à la coopération et à Jean Jaurès. 

En effet, la cave  de Marausssan a une riche histoire; C'est une des  premières coopératives agricoles créée dans notre région . Et Jean Jaurès , le 1 mai 1905, l'avait visitée, prononçant là un grand discours.

 

"J’ai eu une grande joie à visiter, avec les vignerons qui chômaient le 1er mai, le vaste terrain acquis par eux et où sont creusées les fondations du nouvel édifice. Il est tout voisin de la gare et des conduites mèneront le vin aux wagons-réservoirs qui portent aux ouvriers parisiens le bon et loyal produit des vignerons maraussanais.

Derrière la cave de vinification s’étend une assez grande vigne, propriété collective des Vignerons libres. Cette propriété, leur ambition est de la développer peu à peu : elle sera mise en oeuvre par des ouvriers agricoles syndiqués, avec le concours de ceux des petits propriétaires vignerons que leur trop petite propriété ne suffit pas à occuper. Cette coopérative de production, qui s’achemine lentement mais sûrement vers des formes de propriété collective, est flanquée par un syndicat agricole, par une caisse de crédit rural et par une coopérative de consommation."

freche.jpg

Serge Pesce, Robert Navarro et Georges Frêche  

Il y a 2 ans, Georges Frêche, grand admirateur et connaisseur de Jaurès était venu pour célébrer cette journée particulière. Et , avec la vision qu'on lui connait,il avait   fixé les axes de la politique de notre Région pour permettre le développement de notre viticulture:

- regroupement des caves coopératives

- irrigation raisonnée pour vaincre le stress hydrique  et pour faire des vins de qualités constantes : c'est le lancement du projet aqau domitia, le tuyau comme il le disait.

- conquêtes des marchés à l'exportation avec la marque ombrelle Sud De France. 

Même si aujourd'hui, tout n'est pas rose, on constate que ces choix, initiés par Georges Frêche et poursuivis par Christian Bourquin et notre majorité régionale , portent leurs fruits : le vignoble languedocien résiste mieux à l'export que le bordelais !

Les commentaires sont fermés.