Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2012

Merci à vous

Je souhaite remercier vivement les électrices et les électeurs qui m'ont fait confiance.Je resterai à leur écoute et continuerai à travailler au travers de mon action de conseillére régionale pour mon territoire.

Cette campagne m'a permis de mesurer encore plus le désarroi de certaines personnes face aux problémes d'emploi de pouvoir d'achat d'accés aux soins, d'inégalités sociales au sens large...mais aussi de percevoir le désintérêt de nos concitoyens pour la politique, ou l attrait pour le vote frontiste.
Je pense que la politique est le seul moyen de travailler pour l'intêret génèral, il ne faut pas perdre cet objectif de vue : l'intérêt génèral!!!quid des égos quid des vieux briscards de la politique qui parasitent le terrain en entretenant de vaines rancoeurs!!! Quant au front national, nous devons mener un combat incessant, une pédagogie active pour démontrer et prouver à ceux qui s'égarent que le vote frontiste n'apporte rien(pas de programme économique, pas de programme sociétal, que de la haine et de la stigmatisation....)
Alors vous l'aurez compris je ne vais pas "déposer les armes" et je continuerai à porter les valeurs radicales, solidarité, humanisme , laicité ,qui sont les miennes et je deploierai toute mon énergie et mes convictions au profit de ce territoire

08/06/2012

Le débat des législatives en ligne


LEGISLATIVES - 6e CIRCO Hérault - 07/06/12 -... par TVSud

Le débat des législatives

Hier soir , sur TV Sud, ceux qui ont la TNT ou la télé par internet ont pu voir à 20h45 le débat des lé gislatives auquel je participais avec 6 autres candidats. 

Dès que ce débat sera mis en ligne sur le site internet de TV Sud (www.tvsud.fr ) ,je le diffuserai sur ce blog.

07/06/2012

Réaction

Suite à la révélation  par Midi Lbre et par le Petit Journal  du communiqué des rencontres imaginaires de Dolorés Roqué avec le Premier Ministre, voici l'intégralité de ma réaction

"En découvrant ce matin la curieuse histoire d'une photo à la chronologie douteuse, il me semble utile d'ajouter une douzième proposition à ma profession de foi :
 
Moi, députée du Biterrois, soucieuse de transparence et d'honneteté, je n'induirai pas les journalistes et les électeurs en erreur, en inventant des rencontres imaginaires avec le Premier Ministre."

Rendez vous

Ce soir , à partir de 18h30

Réunion Publique 

au Minotaure , rue Solférino , Béziers

 

 

A partir de 20h45 , vous pourrez voir le débat télévisé entre 7 candidats dont Florence Brutus organisé par TV Sud  sur le site de TV Sud et dès que la mise en ligne sera possible, sur ce blog. 

05/06/2012

Sécurité :pour améliorer notre vie : du concret, de l’efficacité et pas d’angélisme


La lutte contre l'insécurité, préoccupation de tous les élus et de tous les citoyens, nécessite une réponse globale. « Il n'existe pas de lutte efficace contre l'insécurité sans politiques publiques de solidarité, de développement économique, d'insertion et d'emploi, d'habitat et de transports, d'éducation et de culture ».

Systématiquement on prend les symptômes pour la cause alors qu’ils sont la conséquence : les problèmes d’insécurité en banlieue découlent d’autres problèmes systémiques, les problèmes d’emploi, d’échec scolaire, de discriminations, d’absence de représentation politique...

 

La sécurité et les violences sont les conséquences de  «  l’échec politique ». Le PRG en est conscient.

 

Il est cependant vital de traiter « ces conséquences » qui aggravent la condition des couches paupérisées et faibles qui en arrivent à se désespérer, avec les conséquences politiques que cela engendre.

 

La sécurité doit être le résultat d'une coproduction, notamment entre l'Etat et les collectivités locales.

Un diagnostic territorial de la sécurité et de la tranquillité doit définir les outils capables de répondre à chaque situation, commune par commune, quartier par quartier, parmi eux le recours à la police nationale et municipale, la Gendarmerie, le réaménagement urbain.

Il paraît urgent de réinstaller une « une vraie police de proximité moderne » en évitant les dérives qui ont conduit à la critiquer ou à la supprimer, le Policier, au sens large n’est pas un assistant social ni un entraineur sportif, ni un intermittent du spectacle…. ;

La tolérance zéro doit être la règle et la moindre incivilité doit être sanctionnée au premier acte, même si l’enfermement ne doit pas être systématique notamment en ce qui concerne les mineurs et les infractions peu graves. Dans ce cas la création de centres fermés parait une solution envisageable pour éviter une promiscuité corruptive avec le milieu carcéral actuel.

En revanche il n’est plus acceptable de voir un grand nombre de peines prononcées et non appliquées (c’est le cas actuellement).

C’est dans cet esprit que nous devons lutter pour une meilleure organisation de la Justice, en termes de moyens ou de restructuration car cette organisation est évidemment directement liée aux politiques de sécurité.

La France souffre d'une insuffisance de réflexion stratégique sur la sécurité publique : S’ils est urgent de mettre en œuvre des réformes sur l’école, la fiscalité et l’emploi, nul doute qu’une grande réforme doit être engagée en matière de sécurité publique, notamment sur le plan structurel en bouleversant peut être le schéma actuel empreint de réelles insuffisances . Réforme qui ne nécessiterait pas obligatoirement de nouvelles dépenses dispendieuses.

 

En la matière, c’est dans ce sens que le PRG, dans la majorité présidentielle, veut faire entendre sa parole à l’Assemblée Nationale.

03/06/2012

De l 'emploi, de l'emploi et toujours de l 'emploi!

Avoir un emploi, s'épanouir dans son emploi, ne pas perdre son emploi, ce sont des préoccupations importantes en ces temps de crise où le chômage est important. 

C'est une de mes principales préoccupations en tant que conseillère régionale. D'autant que notre Région connait le paradoxe suivant: première région en terme de création d'emplois mais en même temps région la plus touchée par le chômage , et notre circonscription encore plus. Les économistes nomment ceci un chômage de croissance car il est dû au fait que le Languedoc Roussillon connait la croissance démographique la plus forte car  notre région est très attractive . Pour autant, ce n'est pas cela qui réconfortera  ceux qui n'ont plus de travail. 

Il faut pour cela  une volonté politique forte. Si notre Région bat les records en terme de créations d'emplois, c'est parce que nous, les Conseillers Régionaux , avons mis en place une politique volontariste d'aide aux entreprises.Toute une série de dispositifs ( que je ne vais pas énumérer ici car ce serait trop fastidieux ) leur permettent de se développer avec des financements régionaux, favorisent l'innovation, les exportations prae.jpg, les créations d'emplois. En plus de ceci, nous voulons attirer des entreprises extérieures . C'est pour cela que nous créons 17 Parcs Régionaux d'Activités Economiques pour booster l'emploi. Je suis particulièrement attentive à celui qui est en cours de création sur le Biterrois, le PRAE Paul Riquet sur les communes de Maureilhan , Montady, Colombiers. C'est une politique de croissance économique que nous menons à la Région

Si vous m'élisez députée, je soutiendrai la politique de développement économique portée  par  François Hollande et son gouvernement. Cela passe par un pacte de croissance au niveau européen et l'on a vu au cours du dernier sommet que les lignes bougent et que cette idée qui semblait irréaliste pour Sarkozy est en passe de se concrétiser. 

D'autre part,  je défendrai les dossiers de réindustrialisation sur notre circonscription. Le bilan de Sarkozy, c'est une désindustrialisation accélérée: les industries sont passées de 25% de la richesse nationale à 14%. Dans le Biterrois, nous l'avons constaté régulièrement avec les difficultés rencontrées par la Caméron et par ses sous-traitants qui se sont traduites par des licenciements. 

Nous allons développer une banque publique d'investissement pour les entreprises. Sur notre territoire, nombreuses sont les TPE (Très Petites Entreprises ) et les PME qui ont des difficultés de trésorerie et qui pourront ainsi accéder accéder au crédit. 

Désormais, avec une majorité de gauche, notre Région et l'Etat agiront en partenariat pour le développement économique et la création d'emplois. 

Conseillère Régionale et Députée si vous me choisissez, je défendrai avec détermination à Paris et auprès des ministres concernés les dossiers de notre territoire.

01/06/2012

Moi, députée du Biterrois.....

Moi , députée du biterrois ,je serai exigeante pour que le principe de la laïcité soit inscrit dans la constitution , comme le demande notre Président François Hollande.

 

Moi , députée du biterrois ,je veillerai à ce que l'Education Nationale mène tous les enfants et tous les jeunes à la réussite car l'école de la République, c'est la France de demain

 

 

Moi , députée du biterrois , je favoriserai la formation professionnelle qui débouche sur de véritables emplois et répond aux besoins des entreprises

 

 

Moi , députée du biterrois , je soutiendrai les TPE , PME , les artisans et les commerçants dans notre circonscription en facilitant leur accès au crédit et le soutien à leur trésorerie avec la mise en place d'une banque d'investissement public

 

Moi , députée du biterrois , je veillerai à ce que tous nos concitoyens puissent se soigner et qu'il n y ait plus une santé à deux vitesses

 

 

Moi , députée du biterrois , je développerai les maisons médicales de proximité , le maintien à domicile de nos ainés qui favorise le lien social et la professionalisation des métiers d'aide à la personne

 

Moi , députée du biterrois , je considère que la sécurité est un droit pour tous et que si la prévention est importante , la sanction est indispensable.

 

 

 

Moi , députée du biterrois , très attachée au développement des services publics , je me battrai pour leur relocalisation dans notre circonscription.

 

Moi , députée du biterrois ,je serai attentive à la construction de nouveaux logements aux normes environnementales et je faciliterai l'accession à la propriété pour tous.

 

Moi , députée du biterrois ,je défendrai la viticulture en m'opposant la libéralisation des droits de plantation et j'accélèrerai le processus de mise en place de l 'irrigation.

 

 

Moi , députée du biterrois , je serai à votre écoute et je serai disponible pour défendre les interêts de Beziers et du Biterrois en toutes circonstances